21/09/2007

Les prix nobel Belge N° 5 1919 Prix Physiologie et de Médecine Jules Bordet

BORDET_Jules

 

Jules Jean-Baptiste Vincent Bordet


Jules Jean-Baptiste Vincent Bordet (Soignies le 13 juin 1870 - Bruxelles le 6 avril 1961) est immunologiste et un microbiologiste belge.

Les bactéries du genre Bordetella lui doivent leur nom.

Il devint docteur en médecine en 1892 et commença ses travaux dans le laboratoire d'Elie Metchnikoff à l'Institut Pasteur de Paris. En 1894 il y observa les globules blancs phagocytant des bactéries. En 1898 il décrivit l'hémolyse d'un sérum sanguin exposé à des globules rouges étrangers.

Il quitte Paris en 1900 pour fonder l'Institut Pasteur de Bruxelles. Il y découvrit que l'effet bactéricide des anticorps spécifiques acquis est considérablement amélioré in vivo par la présence d'un élément du sérum qu'il nommera alexine mais qui sera plus tard nommé complément. Ce mécanisme fut utilisé pour développer un test sérologique de dépistage de la syphilis, puis son emploi sera généralisé à tous les tests reposant sur la méthode de fixation de complément utilisée pour dépister un très grand nombre de maladies aujourd'hui encore.

En coopération avec Octave Gengou, il isola la bactérie Bordetella pertussis ("bacille de Bordet-Gengou") en 1906 et formula l'hypothèse qu'elle était à l'origine de la coqueluche.

Il devint Professeur de bactériologie à l'université de Bruxelles en 1907, il y enseignera sa vie durant. Il devient membre étranger de la Royal Society en 1916.

Éminent pionnier de la microbiologie, Jules Bordet a été le premier scientifique wallon à se voir récompensé du prix Nobel de Physiologie et de Médecine en 1919 pour ses travaux sur les mécanismes de l'immunité.

Fédéraliste résolu, il a milité dans l'entre-deux-guerres pour la promotion de la Wallonie et de la Belgique francophone. En 1935, il est parmi les lauréats du Prix quinquennal des Amis du Hainaut, avec Jules Destrée et Georges Lemaître.

En 1933, il sera appelé à présider le Conseil scientifique de l'Institut Pasteur de Paris.

Il est enterré au cimetière d'Ixelles. Il était franc-maçon.

23:39 Écrit par Alain dans Les prix nobel Belge | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.