22/09/2007

Abbaye d'Aulne

aaa

 

L'abbaye d'Aulne est une abbaye cistercienne fondée, selon la légende, par saint Landelin en 657 sur les bords de la Sambre à Gozée.(Landelies tirerait son nom du brigand Maurosus (VIIe siècle) qui changea son nom en "Landelin" une fois repentit et convertit au Christianisme. Landelin est à l'origine de la fondation des abbayes de Lobbes et Aulne, sur la Sambre, ainsi que de l'abbaye de Crespin (Valenciennes).


Histoire

Sous l'impulsion conjuguée d'Ursmer, prieur de l'abbaye de Lobbes, et de Pépin de Herstal l'abbaye connaît un bel essor. Les moines suivent la règle de saint Benoît.

En 880, l'abbaye est ravagée par les Normands et laissée à l'abandon pendant une cinquantaine d'années avant de renaître de ses cendres grâce à l'intervention de Richaire, évêque de Liège.

En 1147, le prince-évêque de Liège, Henri II de Leyen, offre Aulne à saint Bernard, abbé de Clairvaux. L'abbaye d'Aulne devient cistercienne et connaît une prospérité sans précédent dans son histoire, notamment grâce aux interventions du prince-évêque de Liège Hugues de Pierrepont, qui contribue fortement à la prospérité matérielle et spirituelle de l'abbaye, dont les privilèges s'accroissent considérablement à cette époque.

Le XVe siècle est une siècle noir. À plusieurs reprises, les moines doivent fuir pour se protéger des affrontements entre Liégeois et troupes des ducs de Bourgogne. L'abbaye subit à chaque fois des dégâts considérables.

Au début du XVIe siècle, l'abbaye est pillée lors des invasions françaises. Alors que dans la seconde moitié du siècle, elle connaît d'âpres luttes intestines consécutives à des irrégularités lors de l'élection d'un abbé, qui minent sa réputation et son développement.

aaaa

 

Le XVIIIe siècle est le siècle d'or de l'abbaye d'Aulne. Les excellentes finances de l'abbaye permettent sa somptueuse rénovation par l'abbé Barthélemy Louant. L'abbatiale ne subit aucune modification.

En 1794, l'abbaye est détruite par les révolutionnaires français. Le général Charbonnier fait bouter le feu : l'abbaye et sa magnifique bibliothèque partent en fumée ainsi que les quelques 50 000 volumes que contient cette dernière.

Les moines rachètent ensuite l'abbaye et font transformer en maison de repos le corps de logis précédemment réservé à l'abbé (la partie ayant le mieux résisté aux destructions).


La nouvelle église.En 1875, une église est construite à l'emplacement de l'ancienne entrée de l'abbaye. D'abord à l'usage de la maison de repos, elle devient ensuite l'église paroissiale du village d'Aulne.

2006:: grace au fonds européens et a la région Walonne, d'importants amanegements touristiques sont entames.

La visite des ruines, d'une extrême beauté, peut être complétée par celle de la brasserie du Val de Sambre, située dans l'enceinte de l'abbaye et où l'on peut assiter au brassage de la bière qui porte son nom (Ada pour « Abbaye

22:20 Écrit par Alain dans Monument | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

président du cerle d'histoire,d'ethnologi etde folklore j'aurais aimé savoir comment l'abbé d'aulne est arrivé en allemagne;celui de lobbes,nulle trace après la destruction des abbayes.merci

Écrit par : assez jean-claude | 25/11/2008

Bonjour Alain,

Très sympa votre blog, je me suis posée quelques instants dessus pour découvrir de jolies choses dont cette abbaye de l'Aulne.

Vous pourriez peut-être mettre vos jolis clichés et vos textes sur le site de voyageurs TRIVAGO afin de partager vos découvertes lors de vos voyages...

http://www.trivago.fr/thuin-44929/eglisecathedralemonastere/l-abbaye-d-aulne-1444805

Je vous laisse découvrir le site...A bientôt !

Amélie alias vaba

Écrit par : Trivago | 13/09/2011

Les commentaires sont fermés.