22/09/2007

La Colonne du Congrès

3CongresK_070418_W_01B

 

La Colonne du Congrès - d'une hauteur totale de 47 mètres (dont 12 mètres pour le socle) - a été inaugurée en 1859 pour commémorer les travaux du Congrès National, qui avait élaboré et rédigé la Constitution, une fois l'indépendance de la Belgique obtenue. Ce monument a été dessiné par l'architecte Poelaert. Il vient de subir une belle rénovation.

Au pied de la Colonne du Congrès brûle la flamme du Soldat Inconnu, en hommage aux soldats tués au cours de la Première et de la Seconde Guerre Mondiale. Traditionnellement, la cérémonie de commémoration du Soldat Inconnu a lieu à la Colonne du Congrès, à Bruxelles, le 11 novembre, jour de l'armistice de la Première Guerre Mondiale. Le Roi et les hauts dignitaires du pays assistent à la cérémonie.

Depuis quelques années, les héros et victimes de tous les conflits armés sont associés à cette cérémonie

HISTORIQUE

Erigée en 1850, la colonne du Congrès est, par excellence, un monument " belge ". Ce caractère est inscrit dans l'acte même décidant de sa construction. La colonne fut, en effet, édifiée en hommage au premier Congrès national, pour corroborer l'existence de la jeune Nation belge. L'architecte de ce prestigieux monument fut Joseph Poelaert.


IMG_6822

 

La colonne nous relate le début de l'histoire de la Belgique, de septembre 1830 à juillet 1831. Sur la partie inférieure du socle sont gravés en relief les noms des citoyens ayant fait partie du gouvernement provisoire.


Taillés au ciseau, les 27 articles établissant les grands principes de la Constitution figurent sur la face antérieure du piédestal.


Les bandeaux placés au-dessus des guirlandes, entre les statues de bronze, rappellent les principaux épisodes de la Révolution. Aux angles du socle sont représentées quatre statues de 3,50 m de haut évoquant les libertés fondamentales : Liberté de Culte, Liberté d'Association, Liberté d'Enseignement et Liberté de la Presse. Juste au-dessus figurent les armoiries du pays et des provinces, ornées de branches de laurier.


Une grande force émane des lions trônant sur le socle. La Régie les a restaurés en 1997.

KBR001000198x

 

D'une hauteur de 4,70 m, la statue en pied du roi Léopold exprime la sérénité et la dignité d'un Souverain. Elle a été restaurée par la Régie en 1991 en même temps que le haut de la colonne du Congrès. Le chapiteau, surtout, confère à la colonne son caractère ornemental. La frise est agrémentée d'élégants rinceaux et sur ses quatre faces sont représentées la Sagesse, la Force, l'Immortalité et la Gloire. Le piédestal surplombant le chapiteau, sur lequel se trouve la porte d'escalier armoriée en bronze, est orné de palmettes et autres éléments décoratifs surmontés d'une couronne sculptée.


L'escalier, qui compte 200 marches, mène à la partie supérieure du chapiteau. Seize personnes peuvent se tenir simultanément sur la plate-forme. Outre la capitale et ses faubourgs, il est possible de distinguer, sans lunette télescopique, plus de 30 villes et villages.

00:00 Écrit par Alain dans Monument | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Cette année, j'aimerais participer aux commémorations du 11 novembre. Je sais qu'elles ont lieu le matin. Mais à quelle heure débutent-elles? 10h., 10H30, 11h.?

Merci de votre réponse.

Écrit par : Bourgeois Jean-Marie | 17/10/2010

Pour info, la statue de Léopold Ie a été réalisée par Guillaume Geefs à l'initiative du ministre Rogiers, le roi ne voulant pas être représenté. Il a failli être remplacé par une allégorie de la constitution mais il a finalement été décidé de rendre hommage au roi. Cette colonne s'inspire de la colonne Trajanne à Rome mais également de la colonne Nelson de Trafalgar square (Londres) et d'autres colonnes à l'idéologie clairement militaire. Cela peut paraitre étonnant pour un pays comme le nôtre qui n'est pas particulièrement guerrier mais il faut savoir que Léopold Ie était connu pour ses campagnes contre Napoléon et qu'il a été au front lorsque les Hollandais ont voulu reprendre ce qui leur appartenait. D'autres statues du même type que celle de la colonne ont été exécutées pour le monument de la dynastie de Laeken et pour la place Léopold de Namur notamment.

Écrit par : Séverine | 14/03/2011

Les commentaires sont fermés.