25/09/2007

la Kriek Belle-vue

sd_bellevue

 

Au plus que tu la goûte, au mieux que tu la goûte..." et ce ne sont pas nos célèbres brasseurs de chez Belle-Vue, Jef et Jos, qui nous diront le contraire quand il s'agit de notre kriek nationale. Si la kriek nous est connue au goût, ses secrets de fabrication, eux, restent obscurs. La brasserie Belle-Vue a décidé de lever un coin du voile...
Depuis ce vendredi 19 avril, Belle-Vue a décidé d'ouvrir ses portes à tout un chacun, curieux de savoir comment se brasse la kriek. Fière de sa kriek, la brasserie voulait présenter ce processus de brassage unique en Belgique, mais de façon originale. Les bâtiments du quai du Hainaut, à Molenbeek, ont d'ailleurs été complètement rénovés à cet effet. Belle-Vue a fait alors appel aux compétences d'Euroculture - les créateurs de l'exposition je n'aime pas la culture - pour rendre ce projet attractif.

neerijse2003excursion

 

les visiteurs seront donc invités à suivre un circuit qui se veut interactif, avec l'objectif de faire découvrir les secrets du métier de brasseur...en compagnie des sympathiques Jef et Jos, et d'un guide qui, tout au long du parcours, explique les différents aspects du Lambic, de la Kriek et de la Gueuze. Interactif - soyons honnêtes! - le parcours ne l'est que très peu, si ce n'est la présence d'écrans télé diffusant des spots de Jef et Jos.
Néanmoins, vous apprendrez que deux levures jouent un rôle déterminant dans le brassage de la lambic : la Bretannomyces Lambicus et la Bretannomyces Bruxelliensis...qui existent uniquement dans la vallée de la Senne, dans la région de Bruxelles et du Pajottenland. Jef et Jos vous expliqueront également que Belle-Vue a conservé une tradition de fermentation spontanée et de maturation...Comme les fûts de chêne pour la kriek.
En réalité, l'histoire de Belle-Vue a commencé il y a plus de 80 ans, en 1913. C'est cette année-là que Philémon Vanden Stock débute en tant que coupeur, à savoir qu'il achète aurpès des brasseurs de Lambic la production de plusieurs années et qu'il la transforme en Gueuze. En 1927, il achète l café-brasserie Belle-Vue; d'où le nom actuel de la brasserie. Il faudra attendre 1943 pour que Philémon devienne un véritable brasseur, en compagnie de son fils Constant et de son beau-fils Octave Collin.

9055kriek_bellevue

 

Outre la visite guidée, Euroculture organisera des expositions temporaires dans les anciens bâtiments qui ne sont aujourd'hui, plus utilisés dans le processus de brassage. Le reste de la brasserie sera, lui, consacré aux traditions brassicoles.
A la fin du circuit, chaque visiteur se verra offrir une Kriek Belle-Vue...à déguster fraîche et mousseuse à souhait. Un vrai régal !
La Dernière Heure - 20.04.02

 

Commentaires

Lien vers un blog belge http://belgium1point.skynetblogs.be/

Écrit par : Belgium1point | 25/09/2007

Les commentaires sont fermés.