09/10/2007

Bruges

Bruges

06belgiquecatetrale de bruge

Bruges (en néerlandais  Brugge, en alleman Brügge) est une ville et commune néerlandophone de Belgique située en Région flamande, chef-lieu et plus grande ville de la province de Flandre-Occidentale.

Elle est membre de l'Organisation des villes du patrimoine mondial, depuis l'an 2000. Elle fut également la capitale européenne de la culture en 2002, en même temps que la ville espagnole de Salamanque.

brugge

Elle est appelée «Venise du Nord» car elle possède de nombreux canaux qui encerclent ou traversent la ville. On trouve encore des restes de forteresse (ainsi que des moulins) à côté des canaux entourant la centre ville.

Bruges a encore un port important.

brugecanal

Historique de la ville:

Le nom de Bruges vient du norvégien ancien "Bryggja", signifiant "quai" ou "port".

Bruges apparaît au Moyen Âge en tant que place fortifiée située le long d'un cours d'eau qui était le Zwin. Baudouin, vassal du roi carolingien Charles le Chauve, y habitait avec Judith, la fille de celui-ci qu'il avait enlevée. Pour pallier de nouvelles querelles, le roi avait envoyé son vassal Baudouin au pays flamand, où une population peu nombreuse craignait les invasions normandes.

Baudouin devient le fondateur du comté de Flandre et étend son domaine de la région côtière juqu'à l'Escaut et l'Artois. Nous trouvons le nom de Bruges pour la première fois vers 875 sur une pièce de monnaie ; ce nom viendrait vraisemblablement de l'ancien norvégien Bryggia, signifiant "débarcadère", et qui était la dénomination du lieu au temps des Vikings.

Bruges n'est au IXe siècle qu'un rempart avec château et chapelle sur la place où s'élève à présent le Burg. Au Burg s'ajoutent un marché, une cour de justice et quelques routes qui mènent à la côte ou à l'intérieur du pays. Des navires viennent y accoster. Ils pénètrent dans l'embouchure du Zwin entre les bancs de sable et la côte flamande. Ainsi Bruges se développe également comme centre commercial.

Bruges est mentionné par écrit sur document racontant le transfert d'un crucifix en or vers Bruges, peut être par peur des invasions normandes et laissant donc penser que Bruges est une ville plus sure, ce qui laisse supposé des fortifications et une garnison.

Dans les années 900, le Burg est devenu un port. La retraite du comte n'est plus attaquée par les Normands, mais elle est visitée par des artisans et des commerçants. Elle obtient le statut de ville en 1128. Elle construit à l'époque des murs et des canaux.

bruge1

En l'an 1134,  un raz-de-marée ouvre un chenal jusqu’à la baie du Zwin, de sorte que la ville a désormais un accès direct à la mer du Nord. La ville peut ainsi participer au commerce international qui relie l'Angleterre, productrice de laine, la Gascogne, productrice de vin, et les producteurs de textiles de Flandre. Le bras de mer passe près de la ville de Damme, qui va devenir un avant-poste commercial de Bruges.

En 1200, la ville obtient le droit d'organiser un marché annuel. Les marchands du Rhin viennent rapidement jusqu’à Bruges, puis c'est au tour des marchands hanséatiques, venus de Lübeck et Hambourg. En 1253, la Hanse y obtient des privilèges et Bruges devient l'un des trois comptoirs hanséatiques en mer du Nord, avec Londres et Bergen.

Dès la fin du XIIIe siècle et le début du XIVe siècle, des marchands de Gênes, de Venise, de Florence, de Castille, du Portugal ou d'Écosse comptent parmi les visiteurs réguliers de la ville. L'arrivée du premier marchand génois en 1277 permet non seulement le début du commerce des épices avec le Levant, mais également un perfectionnement des techniques bancaires et financières dans la ville.

be-bruge1

En 1302, lors des fameuses matines brugeoises, la population de la ville se révolte contre l'occupation française, assassine la garnison en mai et se rallie aux comtes de Flandre. Deux mois plus tard, la ville prend part à la victoire flamande de la bataille des éperons d'or, contre le Roi de France.

Bruge_2

En 1309, une bourse est créée et la ville devient le marché financier le plus sophistiqué des Pays-Bas durant le XIVe siècle. Les marchands vénitiens arrivent dans la ville en 1314. Au XIVe et XIVe siècles des marchands de Lucques comme Dino Rapondi ou Les Époux Arnolfini s'y installent. La population de la ville passe de 35.000 habitants en 1340 à près de 100.000 en 1500.

L'âge d'or de la ville entre le XIIe siècle et le XVe siècle est donc dû à un commerce florissant axé principalement sur la draperie. À cette époque, Bruges est une véritable plaque tournante du commerce européen. Le commerce s'établit avec Londres, le nord de l'Europe, et les grands ports d'Italie, Gênes et Venise.

Au XVe siècle, la ville est sous la tutelle des ducs de Bourgogne, qui amenèrent la ville à un haut degré de développement économique, architectural et culturel. À la fin du Moyen Âge, Bruges est la ville la plus riche d'Europe du Nord.

Époque moderne:

brugge10

À la fin du XVe siècle, la baie du Zwin s'ensable progressivement et la laison directe entre la ville et la mer est rompue. La Cour de Bourgogne quitte Bruges et l'empereur Maximilien Ier restreint les droits de la ville. Anvers devient la ville dominante des Flandres. La ville s'appauvrit et passe sous domination espagnole.

La sécession des Pays-Bas espagnols, en 1584, mène au déclin final de la ville. En 1600, Bruges n'est plus qu'une ville de province. Durant le XVIIe siècle, diverses initiatives sont prises pour renouer avec le passé, les installations portuaires sont modernisées, mais sans beaucoup de succès.

800px-Bruggewasser

Aujourd'hui Bruges possède de nombreux musées, lieux touristiques comme le Beffroi, un nouveau port moderne et important (Zeebruges), mais encore deux clubs de football : Le FC Bruges et le Cercle Bruges KSV évoluant dans le stade Jan Breydel.

14:43 Écrit par Alain dans les plus beau lieu | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : bruges |  Facebook |

Commentaires

brugges TRès belle ville et que de souvenirs nous et julian et la très belle photo au pied des escalier, les boules de chocolats aux noisettes.

Écrit par : hermione1061 | 09/10/2007

Bonjour Alain,

Je ne connais pas votre ville et je viens de la découvrir sur votre blog. Elle est très belle et votre blog la met remarquablement en valeur (belles photos, gifs qui éclairent les pages). Je vous dis bravo !!

Je vous mets le lien de Trivago qui est un site de voyageurs. Ça peut vous intéresser.

Bonne continuation.
Régine Rebour

Écrit par : Rebour | 02/09/2011

Les commentaires sont fermés.