13/10/2007

Le sacre ! du Président, M. Sarkozi

Le sacre ! du Président, M. Sarkozi

En Belgique, la formation d’un gouvernement fédéral prend des mois. Habituellement, dès la fin des élections, le Roi nomme un “informateur” qui a comme mission de faire un rapport au Roi sur tous les entretiens politiques qu’il a avec tous les acteurs politiques. Par après, seulement, le Roi nomme un “formateur” qui sera, habituellement, premier ministre. Pour le moment, nous n’en sommes pas encore là. Le Roi avait chargé M. Didier Reynders (MR = droite libérale) du rôle d’informateur. Celui-ci ira aujourd’hui faire rapport au Roi de sa mission. Pour des étrangers, je sais que c’est pas très facile à comprendre… La preuve, votre Président, M. Sarkozi, semble avoir cru que M. Reynders était le nouveau Premier Ministre de la Belgique :

r9

“Allô, Didier ? C’est Nicolas. Bravo !”

V.d.W.

Réconfort présidentiel pour Didier Reynders qui présente ce lundi son rapport oral.

Le sacre ! En plein déjeuner, alors qu’il était, dans sa campagne de Hesbaye, occupé à peaufiner son rapport d’informateur, Didier Reynders a reçu un appel du “Centre de crise de l’Elysée”. Ciel, la menace terroriste est-elle en train de gagner l’Europe entière ? Non, tout simplement le président français, Nicolas Sarkozy, ne parvenait pas à joindre Didier Reynders sur son portable pour le féliciter. Le Belge a quand même dû expliquer à son interlocuteur que cette mission ne le prédestinait pas automatiquement à être Premier ministre. C’est un peu plus compliqué. Mais ça fait toujours plaisir.

Je me dis que tout de même, il avait raison Sarko… Parce que pour apporter son soutien au MR, il ne pourra probablement pas espérer un premier ministre de ce parti. Il semble bien que c’est un centriste flamand qui décrochera la timbale : M. Leterme…

02 juillet 2007                 Le Monde.fr

02:47 Écrit par Alain dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.