31/12/2007

Meilleurs Voeux!

*

fete_noel_deco13

Meilleurs Souhaits pour Le Nouvel An!

Que les Fêtes soient riches de joie et de gaiété, que la nouvelle année déborde de bonheur et de prospérité et que tous les voeux formulés deviennent réalité!

Bonne Année 2008

*

hanabi1

fete_noel_deco13

12:28 Écrit par Alain dans Journal Perso | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

28/12/2007

ABBAYE DU VAL-DIEU

 

*

ABBAYE DU VAL-DIEU

 

 

ValdieuSamlet

 

*

Les origines du Val-Dieu se rattachent à une communauté de moines cisterciens envoyés en l’an 1180 de l’abbaye d’Eberbach, au diocèse de Mayence, à Hocht, près de Maastricht, au diocèse de Liège, pour y fonder un monastère de l’ordre. La situation précaire de cette fondation fit que la

*

Abbaye_de_Val-Dieu

*
 

communauté émigra aux confins du comté de Dalhem et du duché de Limbourg, dans un site sauvage et solitaire du val de la Berwinne, sur des terres plus fertiles dont firent donation, en 1216, Lothaire 1er ,comte de Hochstade et de Dalhem, et Henri III, duc de Limbourg.

*

1386_Valdieu

*

Au cours des siècles, l’abbaye du Val-Dieu exerça sur tout le pays de Herve une influence très grande, d’ordre à la fois religieux, social, agricole et économique. Son influence charitable et civilisatrice, le gouvernement de plusieurs paroisses rurales, sa participation intense au déboisement, au défrichement et à la mise en valeur du sol, l’exploitation modèle de ses importantes «granges» ou fermes, la gestion éclairée de ses seigneuries foncières y contribuèrent ainsi que la présence et l’activité de ses abbés aux Etats du duché et de la province de Limbourg, où avec l’abbé de Rolduc et un chanoine du chapitre Notre-Dame d’Aix-la-Chapelle, ils constituaient l’Etat ecclésiastique.

*

400px-ValDieuGrandCru

*

A l’époque de la guerre de la Succession de Limbourg (fin du XVIe siècle), au temps des troubles religieux de la seconde moitié du XVIe siècle, de même que lors des conflits armés qui opposèrent l’Espagne aux Provinces-Unies (XVIIe siècle), l’abbaye du Val-Dieu, pillée, dévastée, incendiée fut, à plusieurs reprises, bien près de la ruine complète.

*

logo_valdieu

*

Sous le régime français, l’abbaye fut supprimée ses religieux dispersés, ses biens vendus comme biens nationaux. Les derniers religieux rachetèrent l’église et les bâtiments conventuels mais ce n’est qu’après des vicissitudes diverses et grâce au soutien de l’abbaye de Bornem, que Val-Dieu retrouva vie et vigueur en janvier 1845.

*

val_gift_big

*

http://www.evolutionbuilder.com/val-dieu/

 

26/12/2007

Albert II

Le lundi 24 déc 2007

 *

Albert II exhorte les Belges à l'unité

 *

albert II

*

 

Le roi Albert II de Belgique a exhorté lundi les Belges francophones et néerlandophones à dépasser leurs clivages afin de sortir de la profonde crise politique dans laquelle le pays a été plongé pendant une grande partie de l'année 2007.

«On a parfois l'impression que nos relations sont plus organisées et plus structurées avec les pays étrangers qu'elles ne le sont à l'intérieur de notre propre pays», s'est désolé le monarque lors de son traditionnel discours de Noël et du Nouvel An. «Dans un indispensable esprit d'ouverture, de respect mutuel et de tolérance, n'oublions pas nos voisins immédiats, citoyens d'un même pays.»

Il a salué la «créativité, le bon sens et l'esprit de compromis», toutes «qualités bien belges», qui ont abouti à la formation d'un gouvernement intérimaire la semaine dernière, mettant fin à six mois de blocage politique qui faisaient redouter une partition du pays.

Le roi Albert a estimé que le pays devait tirer les leçons d'une crise marquée par de vifs échanges entre, d'une part des responsables politiques flamands en quête d'une plus grande autonomie pour leur riche région du Nord, et d'autre part les francophones inquiets pour leurs sources de financement et l'unité de la Belgique.

«Il est indispensable de développer et de renforcer les contacts et les échanges entre responsables dans tous les domaines, issus de communautés et régions différentes», a déclaré le souverain. «Il me semble possible de devenir, au sein de l'Europe en marche, un exemple de société où diverses cultures vivent harmonieusement ensemble dans une même entité, et s'y enrichissent mutuellement», a-t-il ajouté. «Cela n'est pas un rêve impossible.»

Le roi a plaidé pour que néerlandophones et francophones, surtout les jeunes, apprennent la langue de l'autre communauté car «c'est une forme de civisme que l'on a trop longtemps négligée. Et pourtant, c'est à l'évidence une condition première pour se comprendre et s'apprécier entre citoyens de communautés différentes», a-t-il estimé.

Le nouveau gouvernement intérimaire belge dirigé par le libéral flamand Guy Verhofstadt a obtenu dimanche sans encombre la confiance de la Chambre des représentants.

Mettant fin à la crise ouverte par les élections du 10 juin, le premier ministre sortant a accepté de rester à la tête du gouvernement jusqu'en mars. Le 23 mars, il devrait céder la place à Yves Leterme, numéro deux du gouvernement intérimaire et chef des démocrates-chrétiens flamands (CD&V), grand vainqueur du scrutin, si un accord est trouvé sur le rééquilibrage des pouvoirs et les exigences de renforcement de l'autonomie régionale qu'ont les Flamands.

Le gouvernement Verhofstadt comprend les représentants de cinq partis, les libéraux et démocrates-chrétiens tant flamands que wallons, ainsi que les socialistes wallons. La coalition détient 111 des 150 sièges de l'assemblée.

 

 

Paul Ames

Associated Press

Bruxelles

 

11:46 Écrit par Alain dans Famille Royale | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : albert ii, belgique |  Facebook |