13/11/2008

Fête du Roi

Fête du roi

-

large_397318

-

Depuis 1866, en Belgique, on célèbre la Fête du Roi le 15 novembre, le jour de la Saint-Léopold (nom des deux premiers rois) dans le calendrier liturgique germanique et de la Saint Albert dans le calendrier général. Baudouin Ier a décidé en 1951 de ne pas changer cette date.

Auparavant, la cérémonie consistait en un Te Deum à la Cathédrale Saints-Michel-et-Gudule. Dans un souci de laïcisation, la fête à caractère religieux se double d'une séance d'hommage au palais de la Nation auquel les souverains n'assistent pas.

Durant la régence du prince Charles (1944-1950), cette fête s'appelait Fête de la Dynastie. L'expression perdure de nos jours mais est toutefois erronée, comme le souligne une lettre circulaire du Ministre de l'Intérieur de 1953.

Cette date a aussi été choisie comme jour de fête de la Communauté germanophone.

 

-

S_Belgique[1]

-

Programme.

Dans la matinée de samedi, le roi, la reine, la reine Fabiola, le prince Philippe et la princesse Mathilde, la princesse Astrid et le prince Lorenz, le prince Laurent et la princesse Claire assisteront au Te Deum chanté en la cathédrale des Saints Michel et Gudule à Bruxelles. L'eucharisitie, célébrée à 10h00 par le cardinal Danneels, sera placée sous le signe des 15 ans de règne du roi.
Ces mêmes personnalités royales assisteront à partir de 15h30 au Parlement fédéral à la cérémonie organisée par la Chambre, le Sénat et le gouvernement fédéral.

En raison du quinzième anniversaire du décès du roi Baudouin, un hommage lui sera rendu, sur le thème de "L'engagement d'une vie pour une société plus harmonieuse", a-t-on appris auprès du palais royal. Une réception suivra la cérémonie académique.
La coutume veut que le roi n'assiste pas à ces événements car le 15 novembre entend rendre hommage au souverain et le remercier pour le travail qu'il accomplit.

-

img-2852

Roi Baudouin ( 1930 - 1993 )


Pourtant, cette année, le roi Albert, accompagné de son épouse Paola, se rendra exceptionnellement à sa propre célébration car elle est consacrée à ses 15 ans de règne. En 2006 également, Albert et Paola avaient, dans le cadre des 175 ans de la Belgique, occasionnellement participé à la Fête du Roi en assistant au Te Deum et en visitant le parlement fédéral. Une autre exception avait aussi été faite en 1993. Albert II et son épouse avaient assisté à la fête pour rendre hommage au défunt souverain Baudouin.

Samedi toujours, une cérémonie militaire d'hommage se déroulera à 13h25 devant le palais royal de Bruxelles avec la participation d'un détachement de la garde d'honneur. Le commandant du détachement de COMOPSNAV (commandement opérationnel de la marine) prononcera, au nom du personnel de la Défense, le message que les unités adressent traditionnellement au roi en cette occasion.
Pour de nombreux Belges, la date du 15 novembre correspond encore à la "Fête de la Dynastie". Or, cette appellation avait uniquement été utilisée lors de la régence du prince Charles (1944-1950), puisqu'il n'était pas roi. Le frère de Léopold III devait assumer la régence car le souverain se trouvait à l'étranger en raison de la 'Question royale'.

On fête le roi depuis le 15 novembre 1866, du temps du règne de Léopold II. Cette date a été choisie parce que, selon le calendrier liturgique germanique, c'est le jour de la Saint Léopold. Après avoir été déplacée à quelques reprises, cette date a été définitivement fixée après l'intronisation de Léopold III en 1934.

-

d-belgique

14:15 Écrit par Alain dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique, albert ii, fete du roi |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.