22/09/2007

Le Château de Lavaux-Sainte-Anne


chateauLSA

 

un ouvrage militaire devenu demeure historique et refuge naturel.

Le château-fort de plaine de Lavaux-Ste-Anne date du 13e siècle. À l'origine simple tour de surveillance, il a pris peu à peu son allure actuelle, avec son donjon et son cercle de douves.

Ce n'est qu'au 17e siècle que seront construits les somptueux appartements de la cour intérieure et le portail Renaissance.

Au début du 20e siècle, l'asbl 'Ligue des Amis du Château de Lavaux-Ste-Anne' se charge d'en ouvrir les portes au public et d'y créer des musées. En 2004, elle restaure les bâtiments, réaménage les musées et intègre l'ensemble dans le cadre naturel et rural propre à la Famenne

Lavaux%20St%20Anne%204

 

 

21:55 Écrit par Alain dans Château | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

château de Grand-Bigard

grandbigard

La Belgique a toujours émerveillé le touriste qui la découvre, par la beauté de ses monuments historiques et de ses châteaux. Le Brabant contient plusieurs de ces châteaux qui témoignent d'un passé glorieux, mais celui dont s'enorgueillit la jolie commune de Grand-Bigard, à 7 km à l'ouest de Bruxelles, est, sans conteste, l'un des joyaux du patrimoine belge.
Le château de Grand-Bigard dont la date de construction remonte aux années 1110, est entouré d'un large fossé où dort une eau profonde et que délimitent les hautes frondaisons d'une couronne de grands hêtres plusieurs fois séculaires.

GrdB_entree

 

Un pont à cinq arches, commandé par deux magots héraldiques du XVIIème siècle l'enjambe et conduit au pont-levis qui précède le châtelet d'entrée dont la partie centrale date du XIVe siècle.
Le château lui-même est un bâtiment aux vastes proportions et d'une pureté de style admirable: il constitue un spécimen remarquable de la Renaissance flamande, et se compose d'un long corps de logis à un étage dont la brique rose, sur laquelle tranche la pierre blanche des entablements des hautes fenêtres à meneaux, se marie agréablement aux pentes bleutées de la toiture d'ardoises.
L'aile gauche est surmontée d'un bulbe, la chapelle est à l'aile droite et n'a subi aucune modification depuis trois siècles.
Le donjon qui dresse sa silhouette massive, haute de trente mètres, à gauche du châtelet d'entrée et comporte quatre étages. Les murs ont une épaisseur de trois mètres. De la plate-forme du quatrième étage, entourée d'un mur crénelé, un panorama prestigieux se déroule, qui s'étale sur tout le pays flamand à trente kilomètres à la ronde

grand-bigart

21:12 Écrit par Alain dans Château | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Palais d'Egmont Bruxelles

egmont01

 

Le Palais d'Egmont (en néerlandais: Egmontpaleis), à Bruxelles est situé au Petit Sablon.

C'est Françoise de Luxembourg, princesse de Gavre, qui fit en 1548 l'acquisition des terrains, au haut du Sablon, où elle projetait la construction d'un vaste hôtel. Son fils, Lamoral d'Egmont poursuivit le projet avant d'être exécuté sur les ordres du duc d'Albe.

Gothique flamand puis Renaissance, la construction de l'hôtel se poursuivit en style néoclassique au milieu du XVIIIe siècle tandis que la propriété passait par mariage aux Arenberg. Les plans seraient dus à Servandoni.

En 1835 l'aile gauche du palais vint remplacer la vieille église des Petits Carmes mais un incendie en 1891 fit disparaître la partie la plus ancienne des bâtiments dont la reconstruction s'uniformisera en style classique.

Devenus propriété de la ville de Bruxelles au début du XXe siècle puis de l'État en 1964, les bâtiments furent affectés au ministère des Affaires étrangères qui y organise désormais les grands événements diplomatiques que le rôle de Bruxelles au sein de l'Europe et de l'OTAN multiplie dans la capitale.

Succédant au cardinal de Granvelle, Christine de Suède, Louis XV, Pierre le Grand — mais aussi Voltaire et Rousseau — tous les chefs d'État de la planète, ou presque, y ont été accueillis, même le colonel Kadhafi

egmont

20:47 Écrit par Alain dans Château | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |