06/10/2007

Joëlle

Votre prénom :  Joëlle



 

  • Très capable dans votre vie professionnelle, vous menez votre carrière tambour battant et au prix d'énormes coups de collier. Animée par un puissant idéalisme, vous pouvez jouer un rôle social ou politique de premier ordre. Vous êtes aussi douée pour une profession intellectuelle, la recherche, la science ou la pédagogie.

  • D'une façon générale, vous aimez exercer l'un des métiers qui vous permettent d'assurer la défense des faibles et d'apporter de l'aide à ceux qui en ont besoin. Le barreau, la médecine, la psychiatrie, l'éducation figurent donc parmi vos domaines préférés.

  • En général, l'argent ne vous donne pas bonne conscience, et vous exigez difficilement le salaire qui vous est dû. Le fond de votre nature vous pousse à compter, à mettre de côté, à thésauriser ; mais c'est là un aspect de votre caractère que vous supportez mal et vous vous en défendrez parfois par des accès de générosité ou un rapport très paradoxal à l'argent.

  • Vous serez heureuse d'établir un contact avec les autres, mais vous tenez à travailler seule, à contrôler ce que vous faites ou ce que les autres font, et non l'inverse. Vous supportez mal l'autorité du patron, sauf si c'est un être que vous admirez sans réserve. Timide, vous sentez que, si on vous contrôle, vous n'oserez pas prendre d'initiatives. Avec l'âge, vous acquérez de l'assurance, parfois même une forme de désinvolture et de liberté de propos. Vous devenez alors moins sensible à l'opinion des autres, et c'est un grand bienfait !
  • 993600636


     

    00:42 Écrit par Alain dans Journal Perso | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

    04/10/2007

    Citations

    Aimer, c'est trouver, grâce à un autre, sa vérité et aider cet autre à trouver la sienne. [Jacques de Bourbon Busset]

    fee-dedee


     

     

    17:53 Écrit par Alain dans Journal Perso | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : verite, citations, aimer |  Facebook |

     

    La porte

    La porte est lourde ce matin
    Petit Réveil difficile
    Je n’ai pas trop d’entrain
    Brouillard sur mes cils

    Porte de lumière Ouvre-toi
    Tes charnières Bloquent dis moi
    Toi la porte de bois aère moi
    Enlève ce voile qui me noie

    J’ai la clé
    Je la mets
    C’est bloqué
    Tourner, Alité
    Ne pas bouger
    Je suis fatigué

    dreamblues1ix0


    Porte tu me torture
    Porte tu m’oppresse
    Porte ta serrure
    Faut il que je la graisse

    Il fait jour je le vois
    Soleil
    Non d’un chien ouvre toi
    Réveille

    Enfin raie de clarté
    Je suis en sueur
    Entrouverte tu es
    Trop noir sans lueur

    Quand vas-tu t’ouvrir
    Ne me fait plus languir
    Laisse tes gonds agirent
    Grince de colère je veux vivre

    Apporte-moi la douce brise du matin
    Laisse souffler le vent de la vie sur mon corps
    Dégrise-moi de cette nuit sans satin
    Laisse entrer dans mes poumons l’air qui revigore

    Porte du paradis
    Généreuse à souhait
    Tu me sors de mon nid
    Nid sans ballets
    Maintenant je vie
    Et t’en sais grée

    Le paradis est sur terre
    Mystère ?
    Porte de lumière
    Bien être nécessaire
    ts5rw9w5ht


     

    17:49 Écrit par Alain dans Journal Perso | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |