21/09/2007

Les prix nobel Belge N° 3 1958 Prix de la Paix Père Dominique Pire

père pire prix nobel 1958

 

Dominique Pire


Le Père Dominique Pire (Georges Charles Clement Ghislain Pire) (Dinant le 10 février 1910 - Louvain le 30 janvier 1969) est un religieux dominicain belge

Son travail en faveur des réfugiés après la Seconde Guerre mondiale lui a valu le Prix Nobel de la paix en 1958.

Pire devint religieux dominicain en 1932, lorsqu'il prononca ses vœux et se fait appeler « Dominique Pire ». Après des études de théologie et de sciences politiques, il retourna au couvent de la Sarte à Huy, Belgique où il commença son engagement social avec les familles défavorisées de la région. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Pire servit comme aumônier de la résistance et participa activement dans l'exfiltration des pilotes alliés, par exemple. Il reçut de nombreuses médailles après la guerre.

En 1949, il commença à s'intéresser au problème des réfugiés de guerre et écrit un livre à leur propos, Du Rhin au Danube avec 60,000 D. P. Il fonda une organisation pour aider ces réfugiés qui se chargeait du parrainage de familles, et, après 1950, construisit une série de villages en Allemagne et en Autriche pour aider à se loger, refusant de mêler engagement social et foi personnelle, ce que sa hiérarchie n'a pas toujours accepté.

Après avoir reçu le Prix Nobel de la paix en 1958, son engagement en faveur de la paix se poursuivit avec la création de l'université de paix dont le but était de former les futurs leaders du monde à une plus grande compréhension mutuelles. Plus tard convaincu qu'il ne pourrait y avoir de paix sans éradiquer la pauvreté, il fonda Îles de paix, une ONG consacrée à l'appui des populations rurales dans les pays en voie de développement. De son vivant, des projets furent initiés au Bangladesh et en Inde.

Il est décédé de complications post-opératoires.

Plus de trente ans après sa mort, les quatre organisations qu'il a fondées sont encore actives.

23:32 Écrit par Alain dans Les prix nobel Belge | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Les prix nobel Belge N° 2 1909 Prix de la Paix Auguste Beernaert

435px-Auguste_Beernaert

 

Auguste Beernaert

Auguste Beernaert (Ostende 26 juillet 1829 - Lucerne 6 octobre 1912) était un homme politique belge.

Auguste Beernaert est un homme politique catholique belge (flamand de langue française) né à Ostende en 1829. Fils d'un fonctionnaire de l'Etat, il poursuit des études secondaires classiques sous la houlette de sa mère. Diplômé ensuite de la Faculté de droit de Louvain, il visite alors plusieurs universités européennes (Paris, Berlin et Heidelberg) afin d'y comparer les différentes méthodes d'apprentissage du droit. Ses conclusions seront transférées au ministère de l'Intérieur et feront l'objet par la suite d'une publication.


Il entame ensuite une brillante carrière d'avocat (il s'inscrit au barreau de Bruxelles et prête serment le 15 octobre 1850 après un stage chez Hubert Dolez) et se spécialise en droit fiscal. Il fut nommé par arrêté royal du 18 avril 1859, avocat à la Cour de Cassation, en remplacement d'Auguste van Dievoet et devint bâtonnier de l'Ordre des avocats.

C'est en 1873 que le parti catholique fait appel à lui pour prendre la direction du ministère des Travaux publics, des Chemins de fers et des transports.

Il devient chef du gouvernement belge entre 1884 et 1894 et il fait voter les premières « lois sociales » ; il joue un grand rôle dans l'acquisition et le développement de l'ancien Congo belge.

Il obtient le Prix Nobel de la paix en 1909.

23:30 Écrit par Alain dans Les prix nobel Belge | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les prix nobel Belge N° 1 1904 Prix de la Paix Institut de droit international de Gand

un50-075

 

Institut de droit international

L'Institut de droit international a été fondé en 1873, il avait pour mission de soutenir les efforts visant à éliminer des sociétés les sources de conflit et à codifier le droit international. Il a comme slogan "Justice et Paix". L'institut a reçu le prix Nobel de la paix en 1904.

23:28 Écrit par Alain dans Les prix nobel Belge | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |