24/05/2008

Ma favorite Une française !!

 

 

Concours Reine Elisabeth

-

Ma favorite Isabelle DRUET  mezzo-soprano

*

druet

 

-

Isabelle Druet est une mezzo-soprano colorature née en 1979.
Elle commence par être comédienne et fonde en 2000 une compagnie théâtrale "La carotte" basée à Besançon où se mêlent des spectacles de théâtre, musique, danse et conte.

Elle est titulaire d'une maîtrise sur la construction du personnage à l'opéra.

mai 2008, elle participe au Concours musical international Reine Élisabeth de Belgique, elle passe brillamment les éliminatoires (24 candidats retenus sur 72 admis à concourir) et s'est produite en demi finale le 13 mai 2008, à l'issue de ces demi-finales, elle fait partie des 12 finalistes.

octobre 2008, elle sera la Sagesse, Sidonie et Mélisse dans Armide de Lully au Théâtre des Champs-Elysées sous la direction de William Christie.

novembre 2008, elle chantera les Maeterlink lieder de Zemlinsky avec l'Orchestre Philharmonique de Liège.

-

http://www.cmireb.be/fr/p/2/8/74/78/finalistes.html

 

dyn006_original_72_54_gif_2521705_1641a1c3b13868375fca4bfabf2bcb04

 

Proclamation

 Victoire du ténor Szabolcs Brickner


C'est un jeune Hongrois qui a remporté le Concours Reine Elisabeth 2008, consacré cette année au chant. Il s'agit du jeune ténor Szabolcs Brickner. Il a 27 ans.

Le concours Reine Elisabeth 2008 s'est refermé tard samedi soir avec la proclamation des lauréats. 23 heures 30 et le verdict tombe pour les 12 finalistes. La première place est revient au ténor hongrois Szabolcs Brickner.
Szabolcs Brickner est un jeune ténor hongrois de 27 ans, il avait chanté le tout premier jour des finales. Il est très ému, il ne le cache pas, il pleure devant le public. Il oublie même d'aller saluer le jury. Il est très surpris…
La deuxième place revient à la mezzo-soprano française Isabelle Druet. Elle a 29 ans. En troisième position, la mezzo-soprano polonaise Bernadetta Grabias. La quatrième place revient à la soprano géorgienne Anna Kaysan. Elle dit être assez déçue. Mais elle garde le sourire.
Cinquième au classement, le ténor biélorusse Yury Haradzetski, suivi de la française Gabrielle Philiponet. Comme le veut la tradition les six autres finalistes n'ont pas été classés.
Les candidats ne rentreront pas tout de suite chez eux. Le concours organise plusieurs concerts pour les 12 lauréats. C'est aussi l'occasion pour eux de se faire mieux connaître en Belgique.


 

 

 

 

00:01 Écrit par Alain dans Prix belge | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : une francaise, isabelle druet |  Facebook |

13/05/2008

Concours Reine Elisabeth

-

concours_re

 *

 

 roi10

Riene Elisabeth De Belgique

Ce concours qui couronne tour à tour de jeunes virtuoses pianistes, violonistes et chanteurs, est une institution unique au monde par son importance, son rayonnement, mais aussi la difficulté des épreuves, son jury prestigieux, la rigueur de son règlement (un inflexible système de points qui interdit toute faveur) et surtout son originalité.
A Bruxelles ce "concours" est le premier événement incontournable de la culture, avec ses fièvres, ses coulisses, ses ferveurs, son show et sa fascination.

Après le piano en 2007, l'édition 2008 sera consacrée au chant. Pour cette 6e édition consacrée à l'art vocal, les participants pourront choisir leur répertoire - opéra, musique religieuse ou mélodie romantique… Entrez dans un univers artistique très varié.

Périodes d'ouverture :  

du Jeudi 8 Mai 2008 au Jeudi 5 Juin 2008

*

 Chapellemusicale2_horizontal

La Chapelle Musicale

Mardi 27 mai :Remise des prix, à 16 heures à la Chapelle Musicale de Waterloo en présence de La Reine Fabiola de Belgique

fabiola_cv2

http://www.cmireb.be/fr/

JEanimbelgique

12:20 Écrit par Alain dans Prix belge | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : concours reine elisabeth |  Facebook |

13/10/2007

raquette de diamants

raquette de diamants.

art_42353

Tournoi d'Anvers

Le tournoi d'Anvers (région flamande, Belgique) est un tournoi de tennis féminin du circuit professionnel WTA.

Il de déroule chaque année depuis 2002 au Sportpaleis, la deuxième semaine de février, sur surface synthétique et en intérieur.

maurracket18
 

Dès la création de l'épreuve, les organisateurs promettent à la joueuse capable de remporter trois fois l'épreuve (en cinq éditions consécutives maximum) de repartir avec le trophée, une raquette de quatre kilogrammes d'or sertie de 1 700 diamants (valeur estimée : un million d'euros). Amélie Mauresmo remplit le contrat en février 2007 en battant Kim Clijsters en finale, soit son troisième titre en trois ans.

PDGTekst

dyn006_original_72_54_gif_2521705_1641a1c3b13868375fca4bfabf2bcb04

17:17 Écrit par Alain dans Prix belge | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |