04/11/2007

Astrid de Belgique

pic1
 

Astrid de Belgique, Archiduchesse d'Autriche-Este, deuxième enfant du Roi Albert II et de la Reine Paola, est née le 5 juin 1962 au château du Belvédère (Bruxelles). Son parrain est son oncle Fabrizio Ruffo di Calabria et sa marraine est sa tante la grande-duchesse Joséphine-Charlotte de Luxembourg. Astrid effectue ses études primaires et secondaires à l'Institut de la Vierge Fidèle à Bruxelles.

Le 22 septembre 1984, elle épouse à Bruxelles Son Altesse Impériale et Royale l'archiduc Lorenz d'Autriche-Este, titré Prince de Belgique en 1995. Le couple a cinq enfants : Amedeo (né le 21 février 1986), Maria Laura (née le 26 août 1988), Joachim (né le 9 décembre 1991), Luisa Maria (née le 11 octobre 1995) et Laetitia Maria (née le 23 avril 2003). Ils vivent dans le domaine du Stuyvenberg, propriété de la Donation Royale.

AGQMRL00
 

De 1984 à 1993, la princesse Astrid, son époux et leurs enfants vivent dans l'anonymat à Bâle en Suisse, où l'archiduc Lorenz travaille dans une banque. A cette époque, la princesse n'occupait aucune fonction officielle en Belgique.

Suite à l'abolition de la loi salique en 1991 par le Parlement, Astrid devient la première princesse de la famille royale à entrer dans l'ordre de succession au trône, à transmettre son titre à ses enfants, à être sénatrice de droit, à obtenir un grade dans l'armée belge et une dotation du gouvernement.

Senat_Belgique___DSC_0024
 

En juin 1993, le couple princier et leurs enfants reviennent en Belgique. La princesse Astrid est désormais la fille des nouveaux souverains et débute sa vie officielle. Elle succède en 1994 à son père à la présidence de la Croix-Rouge de Belgique. En 1996, elle prête serment comme sénatrice de droit et y a prononcé plusieurs discours sur la pauvreté. Un an plus tard, elle devient lieutenant-colonel du Service Médical Belge et reçoit le Grand Cordon de l'Ordre de Léopold, la plus haute distinction du pays.

La princesse est présidente d'honneur de l'European Organisation for the Research and Treatment of Cancer (qui gère une banque de données des cancers en Europe), de l'asbl Pinocchio (qui aide les enfants et adolescents brûlés) et de la Fondation Médicale Reine Elisabeth, créée en 1926 par son arrière-grand-mère afin de soutenir la recherche dans les neurosciences. Elle accorde aussi son Haut Patronage à la section belge de l'Association Mondiale des Amis de l'Enfance.

En 2007, la princesse Astrid accepte de devenir représentante spéciale du "Roll Back Malaria Partnership" (RBM) pour la lutte contre la malaria, créé en 1998 par l'Organisation Mondiale de la Santé, le Programme des Nations Unies pour le Développement et l'Unicef. Chaque année, 1 à 2 million(s) de personnes décèdent dans le monde des suites de la malaria.

Elle est actuellement cinquième dans l'ordre de succession au trône de Belgique, après son frère aîné Philippe, duc de Brabant, et les trois enfants de celui-ci.

portrait-princesse
 

Décorations de la princesse Astrid : Grand Cordon de l'Ordre de Léopold (Belgique), Grand Croix de l'Ordre du Mérite de la République Fédérale d'Allemagne, Grand Croix de l'Ordre d'Alphonse de Nassau (Luxembourg), Grand Croix de l'Ordre du Mérite Civil (Espagne), Grand Croix de l'Ordre Royal de l'Etoile Polaire (Suède) et Grand Croix de l'Ordre du Mérite (Norvège).

astrid_cv1

dyn006_original_72_54_gif_2521705_1641a1c3b13868375fca4bfabf2bcb04