19/08/2008

Kriek

 

kriek

-

Kriek belle vue.

À l'époque cette boisson aigre-douce était obtenue par l'addition des cerises fraîches à la mi-jeune Lambic. L'addition des fruits provoque une nouvelle fermentation dans les tonneaux en chêne. Après 8 à 12 mois, il reste seulement des noyaux et des pelures et la Kriekenlambic ést prête à être filtrée et mise en bouteilles. Cette méthode donne une bière plutôt aigre et moins fruitée.

-

kriek23
 

Suite à la disponibilité limitée des vraies 'cerises de Schaerbeek' et en vue de brasser une bière plus fruitée et moins aigre, la brasserie Lindemans a développé une méthode unique et naturelle. Ils utilisent le jus frais de cerises, non concentré et non-sucré qui est mélangé avec la Lambic sélectionnée d'un âge moyen d'au moins un an et dont la plus âgée a mûri au moins pendant trois ans dans des tonneaux en bois. Dans les tonneaux, le jus est macéré pendant quelque temps avec la Lambic avant d'être mise en bouteille. Des plats typiques sont 'tartines aux fromage blanc' ou 'lapin à la kriek'. La bière peut être utilisée comme base de sorbet de cerises ou tout simplement comme apéritif.

-

Belle%20Vue-kriek

-

 

-

dyn006_original_72_54_gif_2521705_1641a1c3b13868375fca4bfabf2bcb04

28/12/2007

ABBAYE DU VAL-DIEU

 

*

ABBAYE DU VAL-DIEU

 

 

ValdieuSamlet

 

*

Les origines du Val-Dieu se rattachent à une communauté de moines cisterciens envoyés en l’an 1180 de l’abbaye d’Eberbach, au diocèse de Mayence, à Hocht, près de Maastricht, au diocèse de Liège, pour y fonder un monastère de l’ordre. La situation précaire de cette fondation fit que la

*

Abbaye_de_Val-Dieu

*
 

communauté émigra aux confins du comté de Dalhem et du duché de Limbourg, dans un site sauvage et solitaire du val de la Berwinne, sur des terres plus fertiles dont firent donation, en 1216, Lothaire 1er ,comte de Hochstade et de Dalhem, et Henri III, duc de Limbourg.

*

1386_Valdieu

*

Au cours des siècles, l’abbaye du Val-Dieu exerça sur tout le pays de Herve une influence très grande, d’ordre à la fois religieux, social, agricole et économique. Son influence charitable et civilisatrice, le gouvernement de plusieurs paroisses rurales, sa participation intense au déboisement, au défrichement et à la mise en valeur du sol, l’exploitation modèle de ses importantes «granges» ou fermes, la gestion éclairée de ses seigneuries foncières y contribuèrent ainsi que la présence et l’activité de ses abbés aux Etats du duché et de la province de Limbourg, où avec l’abbé de Rolduc et un chanoine du chapitre Notre-Dame d’Aix-la-Chapelle, ils constituaient l’Etat ecclésiastique.

*

400px-ValDieuGrandCru

*

A l’époque de la guerre de la Succession de Limbourg (fin du XVIe siècle), au temps des troubles religieux de la seconde moitié du XVIe siècle, de même que lors des conflits armés qui opposèrent l’Espagne aux Provinces-Unies (XVIIe siècle), l’abbaye du Val-Dieu, pillée, dévastée, incendiée fut, à plusieurs reprises, bien près de la ruine complète.

*

logo_valdieu

*

Sous le régime français, l’abbaye fut supprimée ses religieux dispersés, ses biens vendus comme biens nationaux. Les derniers religieux rachetèrent l’église et les bâtiments conventuels mais ce n’est qu’après des vicissitudes diverses et grâce au soutien de l’abbaye de Bornem, que Val-Dieu retrouva vie et vigueur en janvier 1845.

*

val_gift_big

*

http://www.evolutionbuilder.com/val-dieu/