22/10/2007

La praline Neuhaus

Neuhaus

Neuhaus

La praline belge a été inventée et baptisée « praline » en 1912, par Jean Neuhaus, confiseur belge. La société Neuhaus, avait à l'origine été fondée en 1857, par un autre Jean Neuhaus, d'origine suisse, grand-père du précédent, en association avec son beau-frère qui était pharmacien. Ils vendaient à l'origine des confiseries pharmaceutiques (bonbons contre la toux, réglisse contre les maux d'estomac, etc.).

Ballotin%20Neuhaus


 

Bien que fabriquée en série, la praline tient plus de l'œuvre d'art que du bonbon. C'est un montage à base de chocolat. Il existe une telle variété de formes de pralines qu'il n'en existe pas de définition légale.

Il existe des pralines fourrées à la crème, à la crème au beurre, à la ganache, à la pâte pralinée, à la liqueur, au café, avec morceaux de fruits ou de fruits secs, au caramel, mais certaines ne sont faites que de chocolat ou, par exemple, de massepain.

Dans les pralines les plus célèbres, vous trouvez les Manons, les gianduja, les truffes, etc.

Bien que ce ne soit pas toujours le cas, le plus souvent les pralines sont vendues dans des boîtes adaptées appelées ballotins. Le ballotin a été inventé en 1915, également par Jean Neuhaus et son épouse (Louise Agostini), pour remplacer le cornet qui écrasait les friandises. À l'époque, Jean Neuhaus avait renoncé à breveter son ballotin, de sorte que cet emballage est aujourd'hui utilisé par tous les fabricants de chocolats belges.

La société Neuhaus a été fondée en 1857, par Jean Neuhaus, d'origine suisse, en association avec son beau-frère pharmacien. Ils vendaient à l'origine des confiseries pharmaceutiques (bonbons contre la toux, réglisse contre les maux d'estomac, des guimauves, des morceaux de chocolat etc.) dans les galeries royales Saint-Hubert.

voire aussi  les galeries royles Saint-Hubert  dans les plus beau lieu !!

Histoire:

  • En 1912, Jean Neuhaus  invente les chocolats-bouchées qu'il baptise "Pralines".
  • En 1915, Louise Agostini, l'épouse de Jean Neuhaus, développe une autre nouveauté : le ballotin de praline, qui révolutionne la façon d'emballer les pralines.
  • En 1923, Adelson de Gavre, beau-fils de Jean, invente un grand nombre de pralines comme les fameuses "Caprice" et "Tentation".
  • En 2001-2002, la société possédait 2 000 points de vente dans 50 pays et vendait 2 400 tonnes de produits par an.

800px-2005_brussel_neuhaus01
 

dyn006_original_72_54_gif_2521705_1641a1c3b13868375fca4bfabf2bcb04

16:16 Écrit par Alain dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : praline, neuhaus, bruxelles, belgique |  Facebook |